DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le “surhomme”, source d’inquiétude pour Stephen Hawking

Vous lisez :

Le “surhomme”, source d’inquiétude pour Stephen Hawking

Le “surhomme”, source d’inquiétude pour Stephen Hawking
Taille du texte Aa Aa

Faut-il avoir peur des “surhommes” ? Une question à laquelle Stephen Hawking répond par l’affirmative dans un ouvrage publié à titre posthume. L'avènement du posthumain est même l’un des plus grands dangers qui plane sur l’humanité pour le scientifique britannique disparu en mars dernier.

Stephen Hawking pointe les risques que pourraient entraîner la modification de notre ADN, afin d’engendrer un humain amélioré, capable de repousser la frontière de la mort, ou augmenté, riche de nouvelles capacités. De plus, pour Stephen Hawking, améliorations et augmentations ne concerneraient qu’une infime partie de la population, celle qui est la plus riche.

Le transhumanisme et ses dérives n’est pas le seul sujet que Stephen Hawking aborde dans "Brief Answers to the Big Questions" qui va sortir au Royaume-Uni ce 16 octobre. Dans cet ouvrage, qui sera aussi disponible un jour plus tard en français sous le titre de "Brèves réponses aux grandes questions", l'astrophysicien anglais aborde, entre autres, la vie extraterrestre ou le voyage dans le temps.

Stephen Hawking, atteint depuis l’âge de 21 ans de SLA (sclérose latérale amyotrophique) est décédé à l’âge de 76 ans le 14 mars 2018. Il était l’un des plus grands experts des trous noirs et l’un des scientifiques contemporains les plus réputés et les plus connus, notamment grâce à son livre "Une brève histoire du temps".