DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séisme en Grèce: dégâts limités malgré la forte magnitude

Vous lisez :

Séisme en Grèce: dégâts limités malgré la forte magnitude

Séisme en Grèce: dégâts limités malgré la forte magnitude
Taille du texte Aa Aa

Les autorités et les habitants de Zante repéraient vendredi les dégâts, mineurs, provoqués par un fort séisme qui a réveillé cette île touristique grecque en mer Ionienne en plein nuit sans faire de victimes.

La magnitude de cette secousse tellurique dans cette zone très sismique dans l'ouest de la Grèce, a été de 6,8 selon une première annonce de l'institut géologique américain USGS alors que l'Observatoire d'Athènes l'a estimée à 6,4.

gi

La majorité des habitants sont sortis de leurs maisons et ont passé la nuit sur la place de la ville de Zante, chef-lieu de l'île.

"Nous sommes sortis et j'ai passé la nuit dans la maison préfabriquée de mon fils", a indiqué à l'AFP Aguéliki Glava, une septuagénaire habitant dans une maison à trois étages.

Reconstruite après le séisme meurtrier d'août 1953 de 6,4, qui avait fait plus de 400 victimes, la ville de Zante dispose de normes de construction anti-sismiques élevées, a rappelé le maire Pavlos Kolototsas.

"Il s'agit d'un tremblement de terre sans précédent ces dernières années (...) mais heureusement nous n'avons eu que quelques chutes de rochers, pas de blessés", a-t-il indiqué à la radio RealFm.

- Bruit incroyable -

Juste après le séisme, le réseau d'électricité dans la ville de Zante a été coupé, avant d'être rétabli quelques heures plus tard, selon les pompiers.

"Il n'y a pas eu de dégâts importants dans les maisons, selon les premières informations", a indiqué à l'AFP une responsable du bureau de presse des pompiers.

Le séisme a également provoqué des dégâts à Pyrgos, une ville de l'ouest du Péloponnèse, en Grèce continentale, en face de Zante. Selon les pompiers, la clôture d'une église s'est effondrée et a endommagé une voiture, sans faire de victimes.

Une tour, monument byzantin du XIIe siècle situé sur une petite île proche de Zante, a subi d'importants dégâts, ont indiqué des médias locaux.

"Le tremblement était accompagné d'un bruit incroyable mais les habitants ont gardé leur calme", a témoigné sur la chaîne de télé Skai, Andréas Papadimitriou, un habitant de Zante et journaliste local.

Selon l'observatoire d'Athènes, au moins quatre secousses telluriques ont eu lieu jeudi soir entre 22h20 GMT et 22h55 GMT, avec des magnitudes respectives de 4,9, 5,0, 5,1 et 6,4 pour la dernière, la plus forte.

Ces séismes ont été fortement ressentis sur l'île de Zante mais aussi en Grèce continentale et jusqu'à Malte et la Libye.

L'épicentre du séisme était situé en mer, à 287 km à l'ouest d'Athènes et à 44 km au large de Zante et à une profondeur de 5 km selon l'observatoire d'Athènes et de 16,6 km selon l’USGS.

La Grèce, et en particulier l'ouest et le sud du Péloponnèse, se trouve sur des lignes de faille importantes et elle est régulièrement frappée par des tremblements de terre, qui ont rarement fait des victimes ces dernières années.

En juillet 2017, cependant, un séisme de magnitude 6,7 a tué deux personnes sur l'île touristique de Kos en mer Égée (sud-est) et a fait d'importants dégâts.

Et en septembre 1986, un séisme de 6,2 à Kamalata, chef-lieu de la Messénie, a fait 20 morts et de nombreuses maisons se sont écroulées.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.