PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : les livraisons des ATACMS ont commencé

Le président Joe Biden prend la parole avant de signer un programme d'aide de 95 milliards de dollars à l'Ukraine qui comprend également un soutien à Israël et à Taïwan
Le président Joe Biden prend la parole avant de signer un programme d'aide de 95 milliards de dollars à l'Ukraine qui comprend également un soutien à Israël et à Taïwan Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Evan Vucci/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Les États-Unis ont discrètement déjà commencé à livrer à l'Ukraine des missiles semi-balistiques ATACMS dans leur version non bridée.

PUBLICITÉ

L'Ukraine a déjà reçu ses premiers missiles américains ATACMS dans leur version longue portée.

Des livraisons secrètes ont commencé avant même le vote du Congrès pour la nouvelle tranche d'aide accordée à l'Ukraine.

Ces missiles sol-sol ont une portée de 300 km.

Jake Sullivan, conseiller à la sécurité de la Maison Blanche : "Nous en avons déjà envoyé quelques-uns et nous en enverrons d'autres maintenant que nous disposons d'une autorité et de fonds supplémentaires. Je ne vais pas donner de chiffres précis pour des raisons opérationnelles. Je pense qu'ils feront la différence.

Les résultats sur le terrain des nouvelles armes américaines pourraient se faire attendre.

Selon le secrétaire d'Etat américain à la sécurité, la Russie pourrait continuer d'enregistrer des "avancées tactiques" dans les prochaines semaines.

L'Ukraine a néanmoins déjà tiré ses premiers ATACMS longue portée sur des bases russes de Crimée.

Volodymyr Zelensky, président ukrainien : "Je suis reconnaissant au président Biden, au Congrès américain et à tous les Américains qui sont conscients de la nécessité de couper l'herbe sous le pied de Poutine, et non de se soumettre à lui, car ce n'est qu'à cette condition que les menaces contre la liberté diminueront vraiment."

La pénurie d'armes et de munitions devrait progressivement se résorber, mais l'armée ukrainienne continue de faire face à un déficit de combattants.

Selon la Maison Blanche, les présidents V. Zelensky et J. Biden ont évoqué le problème de la mobilisation au cours d'un entretien.

Kiev vient d'abaisser de 27 à 25 ans l'âge des appelés.

L'Ukraine annonce par ailleurs que ses consulats à l'étranger ne délivreront plus de passeports aux hommes âgés de 18 à 60 ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Aide américaine : qu'est-ce que les 61 mds dollars apporteront à l'Ukraine

La Russie a attaqué Kostiantynivka, près du Donetsk, avec une bombe aérienne guidée

Comment les drones iraniens "kamikazes" Shahed sont utilisés en Ukraine