PUBLICITÉ

Wild West à Londres: chevaux militaires se déchaînent, blessant quatre personnes

Un cheval blanc sur un verrou lâche dans les rues de Londres, près d'Aldwych, le mercredi 24 avril 2024.
Un cheval blanc sur un verrou lâche dans les rues de Londres, près d'Aldwych, le mercredi 24 avril 2024. Tous droits réservés Jordan Pettitt/PA
Tous droits réservés Jordan Pettitt/PA
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

Des photos et des vidéos de chevaux sans cavalier dans le centre de la capitale britannique ont été partagées sur les réseaux sociaux.

PUBLICITÉ

Plusieurs chevaux militaires se sont précipités lors d'exercices de routine mercredi et se sont échappés dans le centre de Londres, blessant quatre personnes et endommageant des véhicules aux heures de pointe matinales.

Un porte-parole du London Ambulance Service a indiqué qu'il avait été appelé à 8 h 25 pour assister à une personne jetée d'un cheval sur Buckingham Palace Road. Le premier ambulancier est arrivé sur les lieux en moins de cinq minutes.

Des photos et des vidéos de deux des animaux, l'un blanc et l'autre noir, ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux. L'un des chevaux avait la face avant recouverte de ce qui semblait être du sang ou de la peinture rouge.

Les deux chevaux ont ensuite été contenus à Limehouse, à environ 8 km à l'est du centre de Londres, a annoncé la police de la ville de Londres.

Finalement, tous les chevaux ont été rattrapés.

Apparemment, le bruit des travaux de construction près du palais de Buckingham a provoqué la fuite des chevaux de la cavalerie domestique lors d'une répétition.

Un porte-parole de l'armée a déclaré à la BBC que cinq chevaux s'étaient détachés et que quatre soldats avaient été désarçonnés.

Les médias britanniques ont rapporté qu'un chauffeur de taxi qui attendait près du palais de Buckingham avait vu la vitre de sa voiture brisée par un cheval effrayé, tandis qu'un autre cheval avait percuté un bus touristique à deux étages garé et endommagé son pare-brise.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : au moins cinq personnes sont mortes lors d'une traversée de la Manche

Les nouveaux billets de livres sterling présentés au roi Charles III

Trois pays occidentaux ciblés par une campagne de cyberespionnage chinoise