DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Irlandais disent "oui" à l'abrogation du délit de blasphème

Vous lisez :

Les Irlandais disent "oui" à l'abrogation du délit de blasphème

Les Irlandais disent "oui" à l'abrogation du délit de blasphème
Taille du texte Aa Aa

Les Irlandais veulent nettoyer leur Constitution de ses éléments jugés les plus rétrogrades. Plus de 3 millions de personnes étaient appelées aux urnes vendredi pour répondre à cette question : faut-il abroger le délit de blasphème ? 70% d’entre elles ont répondu oui, selon les premiers résultats.

"J'ai voté "oui" au référendum sur le blasphème parce que je pense que l'Irlande doit vraiment s'éloigner de la religion. Nous avons beaucoup évolué et c'est une question de progrès. Nous avons besoin de changement, autant pour notre jeunesse que pour nous-mêmes", commente une Irlandaise.

Pourtant, cette loi n’a pas été appliquée depuis 1855 et la dernière personne poursuivie avait même été acquittée. Après la légalisation de l’avortement en mai dernier et du mariage homosexuel, l’Irlande continue sa prise de distance avec l’Église catholique.