DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour aux Maldives de l'ex-président en exil Mohamed Nasheed

Vous lisez :

Retour aux Maldives de l'ex-président en exil Mohamed Nasheed

Retour aux Maldives de l'ex-président en exil Mohamed Nasheed
Taille du texte Aa Aa

L'ex-président des Maldives Mohamed Nasheed, en exil en raison d'une condamnation judiciaire considérée comme politiquement motivée, est revenu jeudi dans son pays après la défaite à la présidentielle de l'homme de fer de l'archipel.

M. Nasheed, qui a écopé de 13 ans de prison en 2015 pour terrorisme, a été accueilli à l'aéroport de Malé par le président-élu Ibrahim Mohamed Solih et des centaines de partisans. Il n'était pas connu dans l'immédiat s'il occupera des responsabilités au sein du nouveau gouvernement.

gi

Longtemps icône du combat pour la démocratie aux Maldives, Mohamed Nasheed a vu le mandat d'arrêt contre lui levé mardi par la Cour suprême maldivienne. La haute instance judiciaire a estimé qu'il ne pouvait être incarcéré tant qu'une décision n'avait pas été prononcée en appel sur sa condamnation litigieuse.

Premier président démocratiquement élu de cette micro-nation de l'océan Indien en 2008, Mohamed Nasheed vivait depuis 2016 en exil entre le Royaume-Uni et le Sri Lanka. Il avait fui sa détention à l'occasion d'une permission médicale de soins à l'étranger.

Il risquait jusqu'ici d'être à nouveau emprisonné s'il remettait les pieds aux Maldives, dont le président Abdulla Yameen a emprisonné ou forcé à l'exil ses opposants.

Mais la donne a changé dans le pays depuis la défaite à la présidentielle de septembre du chef de l'État sortant, battu à la surprise générale par le candidat de l'opposition Ibrahim Mohamed Solih.

Ce quasi-inconnu du grand public est issu des rangs de la formation politique de Mohamed Nasheed, le Parti démocratique maldivien (MDP). L'ex-président n'avait pu se présenter en raison de sa condamnation.

Ibrahim Mohamed Solih doit prendre ses fonctions dans le courant du mois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.