DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un vieil ennemi d'Angela Merkel à la tête de la CDU ?

Vous lisez :

Un vieil ennemi d'Angela Merkel à la tête de la CDU ?

Un vieil ennemi d'Angela Merkel à la tête de la CDU ?
Taille du texte Aa Aa

C'est un rebondissement qui pourrait avoir des conséquences politiques en Allemagne. Friedrich Merz, vieil adversaire d'Angela Merkel, vient d'effectuer un retour tonitruant sur le devant de la scène politique qu'il avait abandonnée il y a près de dix ans.

Et après avoir annoncé sa candidature surprise au poste de patron de la CDU, il paraît bien placé pour succéder à la chancelière, ce qui pourrait la contraindre à quitter le pouvoir plus tôt que prévu :

"La CDU a besoin d'un nouveau départ et de changement. La CDU a besoin de discussions politiques tournées vers l'avenir et pour ce faire, le parti conservateur doit clarifier son identité."

A 62 ans, cet homme reconverti dans la finance, évincé au début des années 2000 par Merkel pourrait vouloir prendre sa revanche. Sa candidature est perçue comme telle, même s'il s'est montré conciliant hier :

"Angela Merkel mérite notre plus grand respect et notre gratitude pour ses 18 années passées à la tête du parti. Ce n'est un secret pour personne que je n'étais pas d'accord avec toutes ses décisions, mais elle mérite néanmoins notre respect et reconnaissance."

Le successeur d'Angela Merkel sera désigné les 7 et 8 décembre prochain en congrès. Le retour de Merz est bien perçu par les sondages dans l'électorat Allemand.

Mais deux autres candidats sont en lice : l'actuelle secrétaire générale du parti et "protégée" de la chancelière, Annegret Kramp-Karrenbauer, et le ministre de la Santé et adversaire de la chancelière, Jens Spahn.