DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2012: le CIO procède à de nouvelles réanalyses d'échantillons

Vous lisez :

JO-2012: le CIO procède à de nouvelles réanalyses d'échantillons

JO-2012: le CIO procède à de nouvelles réanalyses d'échantillons
Taille du texte Aa Aa

De nouvelles réanalyses d'échantillons prélevés lors des Jeux olympiques de Londres en 2012 vont être réalisées et confiées à l'autorité de l'Agence de contrôles internationale (ITA), a annoncé vendredi le Comité international olympique (CIO) dans un communiqué.

"Le CIO procède actuellement à de nouvelles analyses sur les échantillons prélevés lors des JO de Londres 2012. Ce programme, qui fait appel aux méthodes scientifiques les plus récentes, a pour but d'analyser les échantillons en vue d'y déceler la présence de substances interdites en 2012", a indiqué l'instance suprême de l'olympisme.

gi

Pendant la période des JO-2012, seulement neuf cas de dopage avaient été révélés. Ce programme de réanalyses se poursuivra en 2019, alors que le délai de prescription sera atteint en 2020.

Plus de 500 échantillons des JO-2012 de Londres ont déjà été réanalysés, aboutissant à 48 cas de dopage, "principalement pour usage de stéroïdes anabolisants, dont la présence a été décelée au moyen du nouveau +test de détection des métabolites à long terme+ (LTM)", a précisé le CIO.

La Russe Tatyana Lysneko, championne olympique du lancer du marteau à Londres, a ainsi perdu son titre après réanalyses, pour un contrôle positif au turinabol (stéroïde).

Le programme de réanalyses après les JO-2008 de Pékin a abouti à 65 cas de dopage, alors que sept cas avait été mis au jour pendant la quinzaine olympique.

Une quarantaine de médailles décernées lors des JO-2008, la plupart en athlétisme et haltérophilie, ont ainsi été retirées, dont l'or de la Jamaïque sur 4x100 m masculin, après le contrôle positif de Nesta Carter, entraînant la perte d'un titre olympique pour Usain Bolt.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.