DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La journée du XV de France: reprise en douceur, Vahaamahina toujours ménagé

Vous lisez :

La journée du XV de France: reprise en douceur, Vahaamahina toujours ménagé

La journée du XV de France: reprise en douceur, Vahaamahina toujours ménagé
Taille du texte Aa Aa

Après une journée de repos dimanche, le XV de France a entamé lundi sans forcer sur les organismes la semaine qui mène à son premier test-match de novembre, samedi contre l'Afrique du Sud au Stade de France, en prévision duquel Sébastien Vahaamahina a de nouveau été ménagé.

Le deuxième ligne de Clermont, qui ressent des douleurs lombaires depuis la semaine dernière, s'est de nouveau contenté d'exercices à l'écart de ses coéquipiers à Marcoussis (Essonne), a-t-on appris auprès de l'encadrement.

gi

Il a seulement participé à l'échauffement de la matinée, autour notamment d'un ballon de football puis d'un tennis-ballon. Avants et trois-quarts étaient séparés, comme pour la suite de la séance de la matinée et celle de l'après-midi. Toutes ont été précédées d'une courte séance vidéo.

Vahaamahina devrait reprendre l'entraînement collectif mardi après-midi, où les 31 Bleus, réunis depuis le dimanche 28 octobre, monteront en intensité après une séance de musculation le matin.

"On a eu une semaine (dernière) importante pour tous parler le même langage sur le terrain, sur un plan défensif et offensif. Qu'on ait les même repères. Maintenant on rentre dans une vraie semaine de préparation face à une belle équipe sud-africaine. Avec de l'envie, de l'appétit, pour casser un peu cette spirale négative" de résultats, a expliqué à la presse l'ailier Yoann Huget.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.