DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Route du Rhum: Coville est reparti en course à bord de son Ultime réparé

Vous lisez :

Route du Rhum: Coville est reparti en course à bord de son Ultime réparé

Route du Rhum: Coville est reparti en course à bord de son Ultime réparé
Taille du texte Aa Aa

Thomas Coville (Sodebo Ultim'), en escale à La Corogne (Espagne) depuis 6 jours en raison d'une avarie majeure, a repris sa course dimanche matin dans la Route du Rhum après la réparation des dommages causés sur son bateau géant.

Coville s'est relancé à 07h04 GMT pour tenter de rallier la Guadeloupe après avoir été contraint à une longue escale technique.

gi

"On s'est arrêté à La Corogne l'autre jour (lundi) pour un dégât majeur sur le bras avant gauche. On a décidé de réparer cette avarie majeure et de la surmonter", a indiqué Coville avant de repartir.

"C'était quasiment du domaine de l'inenvisageable. Ce matin, on est en mesure de repartir en course, l'équipe s'est mobilisée comme jamais sans doute autour de moi et de ce bateau, ils ont fait un travail exceptionnel", a poursuivi le skipper qui s'apprêtait à très vite s'"échapper".

Coville va d'abord s'assurer que les réparations faites peuvent tenir alors que les conditions dans lesquelles le maxi-trimaran va vite devoir naviguer sont "très viriles parce qu'on retourne dans la tempête". "Ce ne sont pas des conditions faciles pour repartir", a-t-il estimé.

Le marin de 50 ans, qui participe à sa 6e Route du Rhum, avait été dérouté lundi vers le port espagnol, vingt-quatre heures après le départ donné à Saint-Malo.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.