Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cessez-le-feu à Gaza

Cessez-le-feu à Gaza
Taille du texte Aa Aa

Après 48 heures d'hostilités, le Hamas et les groupes armés palestiniens annoncent un cessez-le-feu avec Israël.

En riposte aux centaines de roquettes tirées sur le sud d'Israël, Tshahal explique avoir conduit des dizaines de frappes sur des cibles militaires de la bande de Gaza où les dégâts sont considérables.

"Nous rêvons de vivre comme tous les habitants d'autres pays" dit un homme assis à côté d'un bâtiment détruit. "J'ai bâti mon entreprise en sept ans, à force d'efforts et de sueurs et maintenant, tout est en ruine. Je n'ai pas de mots, seul Dieu peut nous aider."

Lundi soir, l'aviation israélienne a détruit les studios d'Al Aqsa, la télévision du Hamas, après avoir au préalable appelé les civils à évacuer la zone à proximité du bâtiment.

Fawzy Barhoom, porte-parole du Hamas : "Ce qui a déclenché cette escalade, c'est l'occupation israélienne et l'opération des commandos. Les occupants n'ont pas compris nos messages de paix précédents. Aujourd'hui, nous pouvons frapper toutes les villes israéliennes avec nos roquettes, pour défendre jusqu'à ce que nous forcions les occupants à cesser leur agression."

Les frappes israéliennes ont tué au moins sept Palestiniens dont cinq militants armés alors que les roquettes tirées depuis Gaza ont tué au moins un Palestinien en Israël.

Le Lieutenant-colonel Jonahtan Cornicus est le porte-parole de Tsahal : "Ce que le Hamas et le Djihad islamique palestinien ont tenté de faire, c'est de tirer des roquettes sur des civils israéliens afin de tuer des civils israéliens. Sur les 400 roquettes qui ont été tirées, nous avons pu en intercepter plus d'une centaine, mais malheureusement, quelques roquettes sont passées et nous avons eu des pertes civiles à l'intérieur d'Israël. Et c'était l'objectif du Hamas et des autres terroristes. "

Le Hamas indique avoir agi en représailles à l'incursion dimanche à Gaza d'un commando israélien qui s'était soldé par la mort de sept militants palestiniens et d'un officier israélien.