Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Lyon-Turin : bientôt le bout du tunnel ?

Lyon-Turin : bientôt le bout du tunnel ?
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Contexte politique toujours très tendu autour du chantier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli, réclame une évaluation "coûts-bénéfices" du projet, signe que Rome n'a pas totalement fermé la porte. En juillet, le nouveau gouvernement italien avait dit vouloir stopper la construction de cette ligne à grande vitesse, à laquelle s'opposent également des défenseurs de l'environnement et la mairie de Turin dirigée par le Mouvement 5 étoiles.

Côté français, on n'entend pas céder. Le gouvernement demande à Rome de respecter ses engagements prévus par le traité franco-italien. La ministre des Transports, Élisabeth Borne, rappelle la nécessité de ne pas perdre les financements européens, alors que Bruxelles a proposé de porter de 40 à 50% sa participation au chantier.

Samedi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Turin pour manifester leur soutien au projet. Vieux de plus de 20 ans, il prévoit de relier les villes de Lyon et Turin en deux heures, contre quatre aujourd'hui, et de transférer le fret vers rail pour réduire le trafic des camions dans la vallée alpine.