Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Pas d'accalmie sur le front des incendies en Californie

Pas d'accalmie sur le front des incendies en Californie
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

300 000 : il s'agit du nombre de personnes qui ont dû fuir leurs maisons ou évacuer devant l'avancée des flammes et l'impuissance des pompiers à stopper ces incendies en Californie.

Pour la première fois, dans le nord, la ligne de confinement du "Camp Fire" a cependant tenu, mais la bataille est loin d'être gagnée.

48 corps ont été retrouvés, mais plus de 200 personnes sont toujours portées disparues.

Au nord de Sacramento, dans la ville de Chico, 86 000 habitants, Greg Gibson parcoure les centres d'hébergement à la recherche d'informations sur ses voisins et amis :

"J'ai vu à la télé que mes voisins étaient portés disparus, donc j'ai pensé venir voir si leurs familles avaient des infos, je l'espérais, et puis avoir des nouvelles de mon pote de sport, je ne suis pas arrivé à le joindre, son téléphone est éteint."

A quelques kilomètres à l'est de Chico, plus proche des forêts en flammes, Paradise n'est plus désormais qu'une ville fantôme. Selon les autorités américaines, il va falloir des semaines avant de pouvoir retrouver les restes des victimes : surtout des personnes âgées ou à mobilité réduite, piégées par la rapidité de l'incendie.

A plusieurs centaines de kilomètres au sud, près de Los Angeles, l'autre incendie, baptisé "Woolsey Fire" a ravagé plus de 39 000 hectares , et fait au moins deux morts. Il n'était contenu qu'à 40 % ce mercredi matin.

De nombreuses stars de LA, acteurs, scénaristes,..., font aussi partie des sinistrés.