EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Incendies : quand Trump se prend un râteau sur Twitter

Incendies : quand Trump se prend un râteau sur Twitter
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les déclarations du président américain Donald Trump citant en exemple la Finlande dans la prévention des feux de forêts grâce au ratissage des sous-bois ont été accueillies avec surprise et moqueries dans ce pays

PUBLICITÉ

Quand Donald Trump souffle sur des braises encore chaudes et se fait rincer sur les réseaux sociaux.

A Paradise, ville de Californie ravagée par un gigantesque incendie, le président américain a fait la leçon ce weekend.

Le sinistre aurait été moins dévastateur a-t-il dit si l’État avait pris exemple sur la Finlande dans la prévention des feux de forêts.

"J'étais avec le président de la Finlande et il a qualifié son pays de nation forestière. Ils passent beaucoup de temps là-bas à ratisser et à nettoyer, entre autres choses, et ils n'ont aucun problème là-bas. C'est un très petit problème, donc je sais que tout le monde regarde ça" explique le président américain.

Des déclarations accueillies avec surprise à Helsinki. Le président finlandais a démenti de tels propos. "Je lui ai dit que la Finlande est un pays couvert de forêts, mais que nous avons un bon réseau d'alerte".

Sur les réseaux sociaux, les internautes se sont emparés du sujet. A coup de râteau ou d'aspirateur, ils se moquent du président américain.

Les services d'urgence finlandais ont remis les pendules à l'heure: le bois mort et les déchets ne sont pas enlevés à cause des risques d'incendies mais pour être transformés en source d'énergie. Et en aucun cas, ces services n'utilisent des râteaux.

En Californie, la situation est toujours critique. Le feu qui a débuté il y a dix jours est désormais maîtrisé sur 55% de sa surface. 60.000 hectares ont été dévastés, 76 personnes ont été tuées et plus de 1 000 sont toujours portées disparues.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Procès de Donald Trump : Robert de Niro fait parler de lui à l'occasion de la fin des plaidoiries

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"