DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Valette, Capitale européenne de la Culture : le réveil de la belle endormie

Vous lisez :

La Valette, Capitale européenne de la Culture : le réveil de la belle endormie

La Valette, Capitale européenne de la Culture : le réveil de la belle endormie
Taille du texte Aa Aa

La Valette à Malte est en plein renouveau. Sous l'impulsion de son titre de Capitale européenne de la culture 2018, la capitale maltaise a redoublé d'efforts pour restaurer son patrimoine, mettre en lumière la création contemporaine et dynamiser sa vie nocturne.

Cette édition de Go! Europe nous emmène dans le port de La Valette à Malte, désignée Capitale européenne de la culture 2018 pour découvrir comment son architecture baroque restaurée se mêle au design contemporain. L'histoire mouvementée de Malte, point de ralliement des chevaliers du Moyen-Âge et des navires des temps modernes, a modelé la ville, ses musées, restaurants, bars et boutiques-hôtels.

Nous rencontrons l'architecte qui a signé un monument dédié à la transformation de la principale porte d'entrée de La Valette, elle-même dessinée par l'Italien Renzo Piano dans le cadre d'un projet qui englobe également le nouveau Parlement national.

Gastronomie et patrimoine

Nous visitons le marché couvert Is Suq totalement rénové. Cet édifice qui fut bombardé lors de la Seconde Guerre mondiale renaît aujourd'hui en devenant une vitrine pour produits locaux et internationaux.

Nous goûtons quelques-unes des spécialités culinaires de Malte comme le pastizz et la ftira et apprenons à préparer un plat à base de poisson : le torta tal-lampuki, aux côtés d'une chef de l'un des boutiques-hôtels qui ont vu le jour dans un ancien palais. Lors de ces transformations, une attention particulière a été portée au respect du patrimoine architectural de La Valette et à la réutilisation de la pierre et des modèles médiévaux et coloniaux.

Notre reporter Chris Burns dégustant une ftira.

De l'art sous toutes ses formes

Nous prenons aussi le pouls de la scène artistique à l'atelier Blitz et dans différentes galeries qui mettent à l'honneur le travail multiculturel d'artistes de Malte et du monde entier. Nous explorons les arts de la scène au Théâtre Manoel, une salle construite en 1731, comme le raconte son directeur artistique, par un grand maître de l'Ordre de Malte pour que ses jeunes chevaliers fassent du théâtre plutôt que des "bêtises" en errant dans les rues de La Valette. Le Théâtre propose aujourd'hui, concerts et représentations théâtrales et lyriques en maltais et en anglais.

La ville de La Valette est aussi connue en tant que lieu de tournage : nous descendons la rue empruntée par Brad Pitt dans le film "World War Z" quand il tente d'échapper à une meute de zombies.

L'espace dédié à l'art contemporain Blitz.

Airs de fête

Nous plongeons aussi dans la vie nocturne de la Rue du Détroit (Strada Stretta) dans l'ancien "red light district" de la capitale maltaise où fleurissent aujourd'hui, bars et restaurants haut de gamme offrant des concerts et performances de tout style.

Nous achevons notre périple sur des notes de fête avec la parade emmenée par des enfants et des fanfares venues de tout le pays et le spectacle organisé à l'entrée de la ville pour fêter le label La Valette, Capitale européenne de la culture 2018.