DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rapprochement entre les Corées ne doit pas aller plus vite que la dénucléarisation pour Pompeo

Vous lisez :

Le rapprochement entre les Corées ne doit pas aller plus vite que la dénucléarisation pour Pompeo

Le rapprochement entre les Corées ne doit pas aller plus vite que la dénucléarisation pour Pompeo
Taille du texte Aa Aa

Le rapprochement entre les deux Corées ne doit pas aller plus rapidement que la dénucléarisation du Nord, a prévenu mardi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

L'émissaire des Etats-Unis pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, a rencontré mardi à Washington le représentant spécial de la Corée du Sud pour la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne, Lee Do-hoon, pour "renforcer encore davantage notre étroite coordination", a déclaré le secrétaire d'Etat devant la presse.

gi

Les deux pays alliés ont mis en place un groupe de travail pour formaliser cette coordination, au moment où la coopération entre Séoul et Pyongyang semble avancer plus vite que les négociations entre Américains et Nord-Coréens pour aboutir au désarmement nucléaire du régime reclus.

"Nous avons dit clairement à la République de Corée que nous voulons faire en sorte que la paix sur la péninsule et la dénucléarisation de la Corée du Nord ne prennent pas de retard par rapport au renforcement des relations entre les deux Corées", a expliqué Mike Pompeo.

"Nous voyons cela comme un tandem, cela doit avancer au même rythme. Pour nous, ce sont deux processus importants et parallèles, et ce groupe de travail a vocation à faire en sorte que cela continue ainsi", a-t-il insisté.

Depuis le sommet historique de juin entre le président des Etats-Unis Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, les tractations sur la dénucléarisation patinent, avec de nombreux rendez-vous annulés, reportés ou infructueux. Un deuxième sommet devrait avoir lieu début 2019, selon Washington.

Mais à ce stade, rares sont les mesures concrètes prises par Pyongyang pour abandonner ses armes atomiques.

Parallèlement, le Nord et le Sud multiplient les gestes symboliques et les décisions concrètes pour mettre en musique leur réconciliation. Kim Jong Un doit se rendre à Séoul pour un déplacement historique à la rencontre du président sud-coréen Moon Jae-in, même si ce rendez-vous d'abord annoncé pour cette année pourrait prendre un peu de retard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.