DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Toulouse sur les traces de Clermont

Vous lisez :

Top 14: Toulouse sur les traces de Clermont

Top 14: Toulouse sur les traces de Clermont
Taille du texte Aa Aa

Toulouse, en déplacement samedi à Pau, sera sur les traces du leader Clermont qui reçoit dimanche Lyon lors de 10e journée du Top 14, après deux semaines de trêve internationale.

SAMEDI

gi

(14h45) Bordeaux-Bègles (8e) - Toulon (12e). Le manager bordelais Rory Teague débarqué, la mission première de son successeur, l'intérimaire Joe Worsley, est de laver l'affront subi à Toulouse (40-0). Avant deux déplacements à Perpignan et Castres, l'UBB a l'occasion de se rapprocher du top 6. Ce sera sans le trois-quarts néo-zélandais Seta Tamanivalu, à peine arrivé et déjà blessé (6 à 8 semaines). Côté toulonnais, on espère éviter la rechute après le difficile succès sur Perpignan (26-16) venu mettre fin à cinq revers toutes compétitions confondues.

(18h00) Agen (13e) - Montpellier (9e). Montpellier, leader de la saison dernière à la même époque et vice-champion de France, a plus de mal cette saison et reste sur deux défaites, à Paris (25-20) et chez lui devant le Racing (27-13). Résultat, il est un peu décroché dans la bagarre pour la qualification et n'a quasiment plus de joker. Une victoire des Agenais constituerait un signe de renouveau, eux qui n'ont plus gagné depuis le 15 septembre face à l'UBB (4 défaites et 1 nul depuis).

(18h00) Pau (10e) - Toulouse (2e). Le coup d'éclat face à Bordeaux (40-0) a conforté l'idée d'un Stade Toulousain en pleine renaissance et qui peut briller même sans ses internationaux et blessés. C'est sur cette vague que les hommes d'Ugo Mola peuvent surfer pour chasser sur les terres des leaders clermontois. Pour Pau, battu au Racing (48-28) et à Castres (37-10), c'est peut-être l'opération de la dernière chance pour rester dans la course à la qualification.

(18h00) Perpignan (14e) - Castres (7e). Castres et son manager Christophe Urios, qui vient d'annoncer la suite de sa carrière à Bordeaux, seront-ils les premiers à céder devant l'Usap ? Cela ferait désordre. Après deux échecs, contre Paris (9-14) et à Clermont (41-6), les champions de France sont remontés en température face à Pau (37-10). Après neuf défaites, la lanterne rouge doit confirmer les progrès parfois entrevus. Débloquer le compteur devient vital.

(18h00) Racing 92 (5e) - Grenoble (11e). Un match dangereux pour le Racing encore privé de très nombreux joueurs (internationaux, blessés). Il s'agira pourtant d'éviter une troisième défaite dans son enceinte face à des Grenoblois qui semblent être sur la bonne voie du maintien après un match nul contre le leader Clermont (27-27).

DIMANCHE

(12h30) Stade Français (3e) - La Rochelle (6e). Sans ses internationaux, le Stade Français peut redouter la réception d'un Stade Rochelais redevenu dangereux. La correction reçue à Lyon (41-6) montre que le club parisien peut difficilement se passer de ses meilleurs éléments. Les Rochelais viennent d'aligner une série impressionnante de 5 victoires en 6 matches, dont 3 de suite contre Clermont (16-12), Toulon (13-9) et Agen (33-29). Une 4e signerait leur retour en force dans le haut de tableau.

(16h50) Clermont (1) - Lyon (4). Après le nul sauvé à Grenoble, Clermont veut repartir. Or à domicile, l'ASM a jusqu'ici reçu un 20/20 avec 4 succès bonifiés en autant de matches. Garder le rythme s'annonce compliqué car le leader n'aura pas sa charnière Parra-Lopez et affronte un Lou peu affaibli par les doublons.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.