DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Incendies en Australie : des milliers d'évacués dans le Queensland

Vous lisez :

Incendies en Australie : des milliers d'évacués dans le Queensland

Des pompiers en action dans le Queensland en Australie le 28 novembre 2018
@ Copyright :
ROB GRIFFITH
Taille du texte Aa Aa

De violents incendies dans le Queensland, un Etat du nord-est de l'Australie frappé par la canicule, ont contraint mercredi soir des milliers de personnes à être évacuées de leur domicile.

Environ 8.000 personnes ont ainsi dû quitter la ville de Gracemere.

gi

Les services météorologiques ont décrété un risque d'incendie "catastrophique" - le plus haut niveau possible - dans quelques régions du centre de l'Etat du Queensland, alors que les pompiers luttaient pour contenir plus de 200 foyers.

"Il s'agit d'une situation très stressante pour les familles. Il faut que vous soyez tous forts (...) Votre famille et la protection de notre communauté sont vitales", a déclaré le Première ministre du Queensland Annastacia Palaszczuk à l'intention des évacués.

"S'il vous plaît, écoutez les autorités, cela va être encore pire", a-t-elle averti.

Selon les services de météorologie, des records de température ont été battus dans le Queensland. Dans la capitale de l'Etat, Brisbane, la température est montée à 37,9 degrés Celsius.

Au moins 34 écoles ont été fermées dans l'Etat, où ont été dépêchés des renforts de pompiers du reste du pays.

"Nous allons voir d'autres incendies partir très très rapidement, il ne s'agit que d'un début", a mis en garde Katarina Carroll, responsable des services d'urgence du Queensland.

L'Australie est régulièrement sujette aux catastrophes météo : tempêtes de sables, sécheresse et inondations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.