DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Brexit va coûter cher au Royaume-Uni

Vous lisez :

Le Brexit va coûter cher au Royaume-Uni

Le Brexit va coûter cher au Royaume-Uni
Taille du texte Aa Aa

Combien va coûter au Royaume-Uni sa sortie de l’Union européenne ? Selon le Ministère des Finances britannique, le Brexit négocié par Theresa May avec Bruxelles ferait perdre 40 millions de livres par an à l’économie britannique. Mais si l’accord était rejeté, cette somme triplerait : 150 milliards de livres de pertes sèches en cas de Brexit dur.

Selon Phillip Hammond, le ministre britannique des Finances, "l’économie britannique continuera à croître en dehors de l’Union européenne grâce à ses fondamentaux […] même si elle sera dans tous les cas un peu moins forte que si nous étions restés dans l’Union européenne."

Des perspectives peu réjouissantes même si, droite dans ses bottes, Theresa May maintient qu’elle a négocié le meilleur accord possible.

Devant les députés, elle déclare : "Ce que montre les analyses, c’est que l’accord que nous avons négocié est le meilleur accord pour nos emplois et notre économie. Un accord qui respecte les résultats du référendum et qui met en oeuvre la volonté du peuple britannique."

Face à elle, l’opposition critique le coût du Brexit et l’incertitude dans laquelle il entraîne. Le Parlement dira le 11 décembre prochain s’il accepte l’accord, mais Jeremy Corbyn, le leader de l'opposition travailliste, critique fortement ses chiffres : "Les prévisions économiques publiées aujourd’hui par les services du gouvernement n’ont aucun sens puisqu’il n’y a pour l’heure aucun accord concret, juste 26 pages de vœux pieux. Le Ministre des Finances a même précisé que votre accord rendrait la situation bien pire. Est ce que la Première Ministre l’approuve ? En tout cas il n’est pas là ce matin !"

En cas de rejet de l’accord proposé par Theresa May, plusieurs hypothèses sont sur la table : un Brexit dur, des législatives anticipées ou même un nouveau référendum.