DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un Brexit sans accord causerait un effondrement de 25% de la livre selon la Banque d'Angleterre

Vous lisez :

Un Brexit sans accord causerait un effondrement de 25% de la livre selon la Banque d'Angleterre

Un Brexit sans accord causerait un effondrement de 25% de la livre selon la Banque d'Angleterre
Taille du texte Aa Aa

Un Brexit sans accord causerait un choc énorme pour l'économie britannique avec un effondrement de 25% de la livre, a prévenu mercredi la Banque d'Angleterre (BoE) dans son évaluation des différents scénarios de sortie de l'UE.

La BoE ajoute que dans le cas de ce scénario le plus noir, le produit intérieur brut (PIB) britannique serait amputé de 7,8% à 10,5% d'ici à 2024, par rapport à ce qu'il aurait été sans Brexit. Plus tôt dans la journée, un rapport du gouvernement avait évalué la perte de PIB à 9,3% en 15 ans.

gi

La banque centrale dresse un tableau particulièrement inquiétant en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, qui verrait le taux de chômage monter en flèche à 7,5%, tout comme l'inflation à 6,5%, tandis que les prix de l'immobilier plongeraient de 30%.

Même dans le cas du maintien d'une relation étroite avec l'UE, le PIB serait amoindri entre 1,2% et 3,8% d'ici 2024, précise la BoE, qui avait accueilli plutôt favorablement l'accord de Brexit négocié par la Première ministre, Theresa May.

L'institution, qui a par ailleurs publié les résultats des tests de résistance sur le secteur financier, a assuré que les grandes banques britanniques avaient les niveaux de capitaux nécessaires pour faire face à "un choc économique sévère qui serait associé à un Brexit désordonné", c'est-à-dire sans accord.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.