Géorgie : l'opposition conteste l'élection

Géorgie : l'opposition conteste l'élection
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Géorgie : l'opposition conteste l'élection de la candidate du "Rêve géorgien" au pouvoir. La présidente élue Salomé Zourabichvili appelle à la réconciliation.

L'opposition conteste

PUBLICITÉ

Il était arrivé au coude à coude avec sa rivale au premier round de l’élection présidentielle géorgienne, mais avec seulement 40% des voix au second tour, le candidat de la droite libérale conservatrice Grigol Vachadzé n'a pas réussi à se faire élire.

Soutenu par une alliance de onze partis d'opposition, le candidat déchu fait partie du "Mouvement National Unifié" (MNU), fondé par l'ex-président en exil Mikheïl Saakachvili.

Ce dernier rejette les résultats qu'il dit faussés par "des fraudes massives" et appelle à des manifestations.

" Nous devons entrer dans une période de réconciliation**"**

C'est la candidate du parti socialiste du "Rêve géorgien" au pouvoir, Salomé Zourabichvili, qui prend les rênes du pays de ses ancêtres.  L’ancienne diplomate française a été élue avec près de 60% des suffrages.

Dans un interview accordée à Euronews, elle affirme que le élections et la campagne "ont été marquées par de très violentes oppositions politiques et nous devons entrer dans une période de réconciliation.J'ai été élue par une société qui souhaite plus d'Europe dans la Géorgie et la Géorgie dans l'Union européenne et le mandat de six ans qui m'a été confié sera très important pour mettre tout ça en place "

L'OSCE très critique

Les observateurs de l’OSCE ont critiqué une "potentielle intimidation" d'électeurs et "l'utilisation abusive" des ressources de l'Etat pour favoriser la candidate du pouvoir.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Moldavie prend de nouvelles mesures contre l'ingérence russe à l'approche du référendum sur l'UE

Les conservateurs de Droit et Justice en tête des élections locales polonaises

Péter Magyar, le nouveau rival de Viktor Orban a rassemblé des dizaines de milliers de partisans