DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Khashoggi : des sénateurs américains accusent le prince saoudien

Vous lisez :

Affaire Khashoggi : des sénateurs américains accusent le prince saoudien

Affaire Khashoggi : des sénateurs américains accusent le prince saoudien
Taille du texte Aa Aa

Réunis à huis clos au Capitole autour de Gina Haspel, la cheffe de la CIA, un groupe de sénateurs américains a été informé des conclusions du service de renseignement sur le meurtre de Jamal Khashoggi. Ils sont sortis convaincus que le prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salmane, avait "ordonné" le meurtre du journaliste.

"Je n'ai aucun doute sur le fait que le prince héritier a ordonné le meurtre et a été maintenu au courant de la situation tout le long, rapporte Bob Corker, sénateur républicain. Devant un jury, il serait reconnu coupable en moins de trente minutes. La question est donc que doit-on faire ?"

"Ils ont dépecé Mr Khashoggi comme un porc, s'indigne de son côté John Kennedy, autre sénateur républicain reçu au Capitole. Nous devons condamner cela avec la plus grande fermeté. Je veux juste trouver un moyen de le faire sans faire exploser le Moyen-Orient. "

Une résolution pour cesser tout soutien militaire à l'Arabie saoudite dans la guerre au Yémen avait franchi avec une nette majorité, le 28 novembre, un premier vote au Sénat.

Mais son approbation définitive reste incertaine, et dépendra notamment des actions de l'administration Trump face aux dirigeants saoudiens.

Jamal Khashoggi aurait été assassiné après avoir pénétré dans le consulat saoudien d'Istanbul en octobre. Les Saoudiens ont inculpé 11 personnes, mais nient l'implication du prince héritier.