DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

CDU : trois candidats, un seul élu pour succéder à Angela Merkel

Vous lisez :

CDU : trois candidats, un seul élu pour succéder à Angela Merkel

CDU : trois candidats, un seul élu pour succéder à Angela Merkel
Taille du texte Aa Aa

Il est l'heure. Un peu plus d'un mois après avoir renoncer, après 18 ans de règne à la tête de la CDU, Angela Merkel cède les rênes de son parti conservateur. Le millier de délégués de l'Union chrétienne-démocrate doit élire un nouveau président cet après-midi. Réunis en congrès à Hambourg jusqu'à demain, ils doivent opter pour la voie à suivre après Merkel. Tout devrait se jouer entre Annegret Kramp-Karrenbauer, dauphine un peu à droite d'Angela Merkel et Friedrich Merz partisan d'un net virage à droite.

Annegret Kramp-Karrenbauer, secrétaire générale de la CDU et candidate à la tête de la CDU :

"Nous devons nous débarrasser de ce qui nous ralentit. Et pour beaucoup d'entrepreneurs dans ce pays, cela se traduit pas trop peu de formations professionnelles, trop de bureaucratie et des coûts trop élevés. Encore une fois, nous n'avons pas de problème de constat, mais nous devons passer à l'action. Et nous voulons le faire ensemble."

Friedrich Merz, lui, ambitionne sans doute une revanche sur Angela Merkel, qui avait mis un brusque coup d'arrêt à sa carrière politique en 2002 en le privant de présidence du groupe parlementaire. Après une décennie passée dans les hautes sphères de la finance, il a été récupéré par la vieille garde du parti :

"Nous sommes confrontés à un tournant et à un départ dans les prochaines années. Et ce départ doit commencer par une analyse correcte de notre propre situation."

Un troisième candidat est aussi un critique d'Angela Merkel, il s'agit du ministre de la santé depuis mars, Jens Spahn, qui plaide pour le renouveau du parti avec un changement réel de génération. Comme Merz, il a fait du problème migratoire son fond de commerce, mais il est jugé hors course :

"Je voudrais développer dans les années à venir une combinaison entre modernité et cosmopolitisme et l'attachement aux valeurs, à des notions patriotiques et familiales, c'est ce que je voudrais assurer à ma génération pour les 10 ou 20 prochaines années. Et c'est ce qui motive ma présence ici et ma candidature à la tête de la CDU."

La personne qui sera élue aujourd'hui pour succéder à Angela Merkel sera sans doute la même que présentera la CDU à l'élection à la chancellerie qui ne doit normalement pas avoir lieu avant 2021.