Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Mondiaux de natation: Dressel et Hosszu en figures de proue, les Français en comité restreint

Mondiaux de natation: Dressel et Hosszu en figures de proue, les Français en comité restreint
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Ils sont tous les deux septuples champions du monde en titre, l’un en grand bassin, l’autre en petit: l’Américain Caeleb Dressel et la Hongroise Katinka Hosszu font office de figures de proue aux Mondiaux-2018 de natation en petit bassin, de mardi à dimanche à Hangzhou, en Chine.

A 22 ans, Dressel, sept fois médaillé d’or mondial en bassin olympique (50 m) à l‘été 2017 à Budapest (trois fois en individuel, quatre en relais), est la tête d’affiche d’un contingent américain de 35 nageuses et nageurs, en l’absence de la reine Katie Ledecky. Le Floridien nagera les 50 m et 100 m en nage libre et en papillon.

Si le sprinteur américain a encore peu de références en bassin de 25 m, Hosszu en est particulièrement friande. A 29 ans, la marathonienne des bassins, perturbée par des problèmes personnels cette année (elle a annoncé s‘être séparée de son mari et entraîneur, l’Américain Shane Tusup, au printemps), va renouer cette semaine avec les plannings chargés qu’elle a pris l’habitude de se concocter: elle est attendue au départ des trois distances au programme en quatre nages (100 m, 200 m et 400 m) comme en dos (50 m, 100 m et 200 m), et de deux courses en papillon (100 m et 200 m). Dans sept de ces huit épreuves (le 50 m dos excepté), la Hongroise est tenante du titre mondial en petit bassin.

Outre Ledecky, s’ajoutent à la catégorie grands absents la fusée suédoise Sarah Sjöström, le brasseur britannique Adam Peaty, les sprinteurs australiens Kyle Chalmers et Cate Campbell, ou encore le Chinois Sun Yang.

Sont au rendez-vous en revanche les Australiens Cameron Mc Evoy (100 m), Emily Seebohm (100 m dos et 200 m dos) et la jeune Ariarne Titmus (400 m, 800 m), les dossistes américains Ryan Murphy et Kathleen Baker, les Sud-Africains Cameron van der Burgh et Chad Le Clos, ainsi que le sprinter russe Vladimir Morozov.

Le programme (en heures françaises)

Séries à partir de 02h30 du matin

Demi-finales et finales à partir de 12h00, le dimanche à partir de 11h00

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.