EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le jour où l'olympisme est devenu universel

Le jour où l'olympisme est devenu universel
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le CIO a rendu hommage jeudi à l'astronaute américain Charles Duke, premier homme à avoir sauté en hauteur sur la Lune.

PUBLICITÉ

Pour avoir incarné l'esprit olympique de la Terre à la Lune, le Comité International Olympique et son président Thomas Bach ont décidé de rendre hommage à l'astronaute américain Charles Duke et au commandant John Young en leur remettant le trophée "le ciel pour seule limite".

En avril 1972, à quelques minutes de la fin de leur mission Apollo 16 sur la Lune, ils avaient choisi de faire des sauts en hauteur pour ce qu'ils appelaient alors les "Jeux Olympiques lunaires" afin de célébrer l'année olympique.

La performance réalisée lors de la mission Apollo 16 fait parfaitement écho à ce que sont les valeurs olympiques, le meilleur exemple de la devise 'Citius, Altius, Fortius' (plus vite, plus haut, plus fort).

Partager cet articleDiscussion