DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand: "Les victoires, ça recharge", dit Estelle Nzé-Minko

Hand: "Les victoires, ça recharge", dit Estelle Nzé-Minko
Taille du texte Aa Aa

Les handballeuses françaises ont beaucoup donné pour atteindre la finale de l'Euro et en auront encore besoin pour battre les Russes dimanche, mais "les victoires, ça recharge", a dit Estelle Nzé-Minko, la meilleure des Bleues lors de la victoire sur les Pays-Bas vendredi en demi-finale.

"On est forcément impactée après deux semaines de compétition. C'est beaucoup de matches, d'entraînements, de séances vidéo, de réunions... Mais l'enjeu donne un surplus d'énergie. Après la compétition, on va toutes être mortes, mais si on a la médaille d'or, on s'en fout!", a lancé l'arrière, qui marqué six buts.

"Bien sûr, on est un peu fatiguées mais on a encore plein d'énergie", a aussi expliqué la gardienne Laura Glauser. "Il va falloir garder la tête froide. Olivier (Krumbholz) fait un très bon travail. Il fait tourner tout le monde, ça nous permet de souffler", a dit la Messine.

Les joueuses garderont toujours en mémoire les derniers moments du match. "Il y a un peu d'euphorie, on voit la tête des adversaires, on voit le temps qui défile, on a juste envie de faire la fête", a expliqué la demi-centre Grâce Zaadi.

- La finale, "ce n'est pas l'objectif" -

"Au moment où le match se termine, c'est le bonheur, tu te rends compte que tu es là où tu avais envie d'être. Tu vois tes proches, ta famille dans les tribunes, tout le monde heureux. Tu regardes tes coéquipières et c'est trop beau", a raconté Nzé-Minko.

La joie était encore sur tous les visages quelques minutes après le match mais sans excès. "On profite de cette victoire. Il va falloir retourner au calme et se reposer. La fraîcheur va beaucoup jouer dimanche", a souligné la capitaine Siraba Dembélé.

Une chose est sûre, aucune des Bleues ne se satisfera de la médaille d'argent. "On n'est pas soulagées, ce n'est pas l'objectif qu'on s'était fixé. A l'Euro, chez nous, on veut l'or, ce n'est être prétentieux de le dire. Il y a deux ans, on était contentes d'avoir le bronze à l'Euro en Suède. Là, avec l'équipe qu'on a et la compétition qu'on fait on a envie de se récompenser en ayant l'or", a assuré Nzé-Minko, tout comme Laura Glauser.

"Il y a deux ans à Rio, c'était notre première médaille olympique (en argent après la défaite en finale contre la Russie, NDLR) mais là, c'est différent. C'est le Championnat d'Europe à la maison, on a envie de gagner devant notre public, nos amis, devant notre pays. Se retrouver en finale devant notre public, c'est juste un kif", a dit la gardienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.