Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Soulagement après la mort du terroriste du marché de Noël

Soulagement après la mort du terroriste du marché de Noël
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Après l'hélicoptère et les tirs, la nouvelle est parvenue jusqu'aux habitants de Neudorf et les forces de police françaises ont été applaudies aux abords du périmètres de sécurité.

Le soulagement, c'est le sentiment qui domine depuis que Cherif Chekatt a été abattu hier soir. Sa cavale n'aura duré que 48 heures, et c'est grâce au témoignage d'une femme, à des images vidéo et aux traces de sang retrouvées que les enquêteurs l'ont cerné. Cherif Chekatt se trouvait au pied d'un immeuble, seul au moment ou trois policiers l'ont interpellé, il s'est retourné en tirant, les fonctionnaires de police ont riposté et l'ont tué.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, était sur place hier soir :

"Il n'y a pas d'indication aujourd'hui qui nous fait penser qu'il y aurait eu des complices, mais l'enquête se poursuivra jusqu'au bout pour que toute la vérité soit faite et pour que toute la sécurité liée à cette enquête soit garantie aux Français. Il y a eu une mobilisation extrêmement forte, des soutiens internationaux importants, je pense à l'Allemagne, mais pas seulement."

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat juste après la mort de Chekatt.

Après cette chasse à l'homme, le marché de Noël de Strasbourg rouvre ses portes ce vendredi matin. Trois personnes ont été tuées ici mardi soir, et trois autres sont toujours entre la vie et la mort.