EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Que reste-t-il des chants traditionnels de Noël en Europe ?

Que reste-t-il des chants traditionnels de Noël en Europe ?
Tous droits réservés 
Par Rafael Cereceda
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ce n'est pas un hit-parade des chants de Noël que vous propose Euronews, mais un petit voyage pour découvrir la musique traditionnelle de cette période à travers l'Europe.

PUBLICITÉ

Parmi les chants de Noël les plus répandus dans le monde arrive en bonne place "Douce nuit, sainte nuit" - autrichien d'origine sous le titre "Stille Nacht, heilige Nacht" -, très ancien puisqu'il fût interprété pour la première fois le 24 décembre 1818 à Salzbourg. La chanson américaine "Jingle Bells", un peu plus jeune - publiée en 1857 - est aussi célèbre, d'autant qu'elle a été reprise par des stars comme Elvis Presley.

Quelques succès plus modernes de Noël se sont également imposés. Et en Europe, des chants traditionnels perdurent, parfois avec difficulté.

Irlande du Nord

Le trio TRÚ, d'Irlande du Nord, a bien voulu offrir à Euronews la chanson "Don Oíc he Úd i mBeithil", qui pourrait se traduire par "Une nuit à Bethléem" et qui décrit bien sûr la naissance de Jésus.

Ce trio est composé de Michael Mormecha, Zach Trouton et Dónal Kearny, le chanteur.

En Angleterre, la tradition se maintient surtout grâce aux chanteurs de rue, elle est un peu mieux préservée dans le comté de Cornouailles.

Espagne

L'Espagne est peut-être l'un des pays européens où la musique traditionnelle de Noël reste la plus vive. Des documents du XVIe siècle atteste de cette tradition.

L'ensemble lyonnais La Note Brève interprète la chanson "Rey a quien reyes adoran" (Le Roi adoré par les Rois) dans le cadre d'un récital au Musée des Tissus et Arts Décoratifs de Lyon.

Les "villancicos", (le terme espagnol pour les chants de Noël), sont aussi très vivants dans le flamenco. La chanteuse madrilène La Jose et le guitariste Leandro Bianchi interprètent ici un chant sur les Rois mages : "Ya Vienen los Reyes Magos".

Dans certains villages espagnols, les habitants sortent parfois en famille dans les rues pour chanter Noël. Autrefois, des enfants faisaient même du porte-à-porte pour pousser la chansonnette et recevoir quelques pièces, mais cela existe de moins en moins.

Grèce

En Grèce, les chants de Noël sont très répandus et appréciés : chaque région a un riche répertoire d'une trentaine de ces chansons. La plupart sont accompagnées par des joueurs de bouzouki, le très populaire instrument de musique.

Ecoutez ce chant originaire de la région de la Thrace occidentale :

Italie

En Italie, c'est plutôt le sud du pays qui offre des sérénades au Père Noël. "Quanno nascette Ninno", "Quand naît l'enfant Jésus" si l'on traduit littéralement, appartient à la grande tradition napolitaine. Cette composition remonte à 1754.

Allemagne

L'une des chansons allemandes les plus connues mondialement est sans aucun doute "O Tannenbaum", "Mon beau sapin" en français. Mais l'une des plus douces s'intitule "Leise rieselt der Schnee", littéralement "La neige tombe doucement". Elle date de la toute fin du XIXème siècle, composée exactement en 1895 par Eduard Ebel. Elle évoque, elle aussi, l'attente de la naissance de Jésus-Christ.

France

Nous avons gardé le meilleur pour la fin, la France ! (Ce n'est qu'une blague !). C'est en Alsace et aussi dans certaines régions des Alpes que Noël fait le plus chanter. Au niveau national, "Petit Papa Noël", de Tino Rossi, est presque devenu un hymne. Quant à la chanson "Étoile des neiges", une valse composée à l'origine par l'Autrichien Franz Winkler, elle a été servie à toutes les sauces...

Vous pouvez comparer avec la version originale en allemand : "Fliege mit mir in die Heimat".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Canicule en Europe du sud et dans les Balkans

OTAN : la Chine est un soutien décisif à la guerre de la Russie contre l'Ukraine

Irlande du Nord : entre unionistes et républicains, le rapport de force pourrait changer