Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Gilets Jaunes : des Français tirés au sort pour débattre

Gilets Jaunes : des Français tirés au sort pour débattre
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Edouard Philippe lance le "grand débat national" sur les mesures sociales et part à la rencontre des Gilets Jaunes. Le Premier ministre français était ce vendredi à Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne) pour y rencontrer des employées d'une coopérative de pommes. Séance cordiale de questions-réponses puis dégustation de pommes... Une ambiance qui contrastait avec les insultes qui ont fusé du groupe de Gilets Jaunes rassemblés non loin de la mairie de Saint-Yrieix, où Edouard Philippe s'est rendu.

Il y a annoncé que des Français seraient tirés au sort pour discuter des résultats du débat national : "L'idée c'est de faire en sorte que les Français qui ne sont pas forcément les plus impliqués dans la vie et le débat public puissent donner leur avis sur le débat et sur les propositions"

Alors que devait être adoptées dans la soirée les premières mesures sociales du gouvernement, sur le terrain, quelques groupes de Gilets Jaunes poursuivaient leurs actions envers et contre tout, comme ici dans la Somme :

Raoul, au chômage : "C'est pas facile, quand on repart le soir il y a des moments c'est comme si on avait fait une journée de boulot. Des fois on est là 10 h, 11 h, avec le froid, le vent, la pluie, donc c'est pas facile mais on se dit que si on fait marche arrière là, si on arrête là on aura fait tout ça pour rien."

Ailleurs en France, les barrages bloquants ou filtrants vivaient leurs dernières heures ce vendredi, les autorités ayant eu l'ordre de procéder finalement à leur démantèlement.