PUBLICITÉ

Un tsunami meutrier en Indonésie

Manifestation contre la réforme de la Cour suprême en Pologne (27/7)
Manifestation contre la réforme de la Cour suprême en Pologne (27/7) Tous droits réservés REUTERS/Kacper Pempel/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Kacper Pempel/File Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il a frappé les îles de Sumatra et de Java

PUBLICITÉ

Le tsunami qui a frappé l'Indonésie dans la nuit de samedi à dimanche a fait au moins 168 morts et plus de 700 blessés, selon un bilan qui reste provisoire.

L'immense vague a déferlé sur les rives du détroit de la Sonde, affectant les îles de Sumatra et Java. Et c'est une éruption volcanique qui aurait provoqué la catastrophe. L'Anak Krakatoa, l'un des 127 volcans actifs d'Indonésie, était entré en éruption samedi après-midi, provoquant un glissement de terrain sous-marin, qui a son tour aurait entrainé la formation du tsunami.

Sur les côtes méridionales de Sumatra et à l'ouest de Java, les dégâts donnent une idée de la violence de cette vague géante qui a tout emporté sur son passage, déracinant des arbres et arrachant des toitures.

L'Indonésie, un archipel de 17 000 îles et îlots se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone à très forte activité sismique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tsunami en Indonésie : plus de 400 morts

No Comment : au moins onze morts dans l'éruption du volcan Marapi en Indonésie

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus