DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Japon va reprendre la pêche commerciale de la baleine

Le Japon va reprendre la pêche commerciale de la baleine
Taille du texte Aa Aa

Le Japon met fin à une longue hypocrisie. L'archipel claque la porte de la Commission baleinière internationale (CBI) pour reprendre la chasse aux cétacés en juillet prochain. En fait, le pays n'avait jamais vraiment arrêté de pêcher des baleines depuis la signature d'un moratoire il y a trente 30 ans.

En 1986, le Japon cesse de chasser les petits rorquals et les cachalots dans ses eaux côtières. Mais dans le même temps, il commence la "recherche scientifique" dans l'Antarctique en 1987 qu'il continue à ce jour, tuant des cétacés en exploitant une clause spéciale du moratoire qui autorise les recherches.

Aujourd'hui, il renoue ouvertement avec la pêche à des fins commerciales. Le Japon met en avant l'abondance de certaines espèces de baleines et un couac au sein de la CBI.

"Les pays qui se consacrent exclusivement à la protection des baleines n'ont pas accepté de mesures concrètes pour parvenir à une position commune. Lors de la réunion de la commission en septembre, il est devenu évident qu'il n'était pas possible de parvenir à la coexistence d'États avec des points de vue différents, ce qui a conduit à cette décision" explique le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga.

Résultat : Tokyo va reprendre la pêche dans ses eaux territoriales "en accord avec les quotas de prises calculés selon la méthode de la CBI afin de ne pas épuiser les ressources" assure le Japon mais on ne devrait plus voir de navires nippons dans l'Antarctique ou dans l'hémisphère sud.

La décision est déjà très critiquée par les défenseurs des animaux et les organisations écologistes alors que la plupart des Japonais disent aujourd'hui ne pas manger, ou très rarement la chair des baleines.

avec AFP