Législatives sous haute sécurité au Bangladesh

Législatives sous haute sécurité au Bangladesh
Tous droits réservés Reuters
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux personnes ont péri dimanche en marge des législatives au Bangladesh, dont la campagne avait déjà été plombée par des violences et des accusations de répression à l'encontre de milliers de militants de l'opposition.

PUBLICITÉ

Les bureaux de vote ont ouvert sous haute sécurité dimanche matin au Bangladesh. Les habitants sont appelés aux urnes pour des législatives qui se déroulent dans un climat extrêmement tendu. La campagne a été plombée par des violences et des accusations de répression à l'encontre de milliers de militants de l'opposition. Dimanche matin, au moins douze personnes sont mortes en marge de violence.

Le scrutin devrait donner un quatrième mandat à la Première ministre Sheikh Hasina. A 71 ans, elle est au pouvoir depuis 10 ans. Elle est très populaire auprès d'une partie de ses concitoyens en raison d'une période de forte croissance économique et pour avoir accueilli sur son sol les centaines de milliers de Rohingyas fuyant la Birmanie. Ses détracteurs, eux, la décrivent comme une autocrate en puissance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bangladesh : troisième mandat consécutif pour Sheikh Hasina