DERNIERE MINUTE

Tornade de feu et panique sur la plage de Scheveningen, aux Pays-Bas

Tornade de feu et panique sur la plage de Scheveningen, aux Pays-Bas
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le traditionnel "feu de joie" du Nouvel An a plutôt suscité l'angoisse et la panique à Scheveningen, sur la côte des Pays-Bas. Une véritable tornade de feu et de cendres - phénomène rare - a balayé la longue plage de la ville, provoquant la fuite de nombreux spectateurs. Elle était accompagnée d'une pluie de flammèches qui est tombée sur toute la zone et a déclenché plusieurs incendies dans les dunes alentour. Il n'y a pas eu de victimes mais plusieurs dégâts sont à déplorer.

La nuit est ainsi passée brutalement du noir au rouge pendant plusieurs heures au dessus de la ville néerlandaise, et une très forte chaleur a été ressentie dans les rues. Des unités de pompiers ont été déployées en nombre car le feu semblait incontrôlable, et toute la plage a dû être évacuée. De mémoire, les habitants n'avaient jamais vu ça; leur entrée dans la nouvelle année 2019 a bien sûr été totalement gâchée.

Ce n'est pas de la neige qui tombait sur Scheveningen mais du feu :

Un "feu de joie" de 48 mètres de hauteur

Il faut dire que Scheveningen met les grands moyens, chaque 31 décembre, pour rivaliser avec sa voisine Duindorp - les deux villes sont proches de La Haye - lors d'un concours du plus grand "feu de joie". Cette année, la tour municipale construite avec des palettes de bois sur la plage, à laquelle on met le feu, mesurait pas moins de 48 mètres. Mais, manque de chance et de prévision, le vent soufflait en fortes rafales quand elle a été incendiée.

Preuve du déchaînement de la tornade de feu et de la chaleur extrême engendrée, beaucoup de vélos stationnés sur le sable ont carrément fondu.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.