Pinturault: "retourner sur le podium, ça fait automatiquement plaisir"

Le Français Alexis Pinturault 2e du slalom de Zagreb le 6 janvier 2019
Le Français Alexis Pinturault 2e du slalom de Zagreb le 6 janvier 2019 -
Tous droits réservés
-
Taille du texte Aa Aa

Alexis Pinturault: "C'est sûr que quatre ans (depuis le dernier podium français en slalom, ndlr), même cinq à quelques jours près, ça représente une petite disette, donc du coup, automatiquement, oui, je suis très content.

Surtout que cela a été des années très difficiles, des années où il a fallu batailler, travailler. Et retourner sur le podium, ça fait automatiquement plaisir. Je sais qu'il reste du boulot, il reste encore des choses à améliorer, à peaufiner. Je suis loin de pouvoir rivaliser bien entendu avec Marcel (Hirscher), avec Henrik (Kristoffersen) de manière régulière. Il va falloir que je m'accroche avec ce que je sais faire, que je continue dans ce que je viens de faire aujourd'hui et puis bien sûr, (je suis) assez ému et fier de m'être battu et accroché. (...) On a pas mal travaillé entre Noël et le jour de l'An, j'ai eu des nouveaux skis, cela m'a permis de me sentir plus confiant, d'arriver à faire du meilleur ski, de manière plus régulière, et c'est certainement ça aujourd'hui qui a fait la différence. (...) Après bien sûr, ce n'est qu'une étape. Il faut continuer, ce n'est pas pour autant qu'il ne faudra pas faire de belles manches, et des manches pleines. Là, je vais retourner un peu me reposer, reposer mon dos (...). Ce sera essentiel de bien encore travailler dessus pour bien relâcher tout ça et pour continuer le mois de janvier de la meilleure des manières".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.