DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Cambodge, 40 ans après les Khmers rouges

Le Cambodge, 40 ans après les Khmers rouges
Taille du texte Aa Aa

Le Cambodge célèbre le 40ème anniversaire de la fin du régime des Khmers Rouges, dont les crimes continuent de hanter le petit pays d’Asie du sud-est.

A Phnom Penh, une cérémonie a rassemblé dans un stade des dizaines de milliers de personnes autour du Premier ministre Hun Sen. "Nous sommes là pour nous nous rappeler les crimes les plus abominables du régime de Pol Pot", a-t-il déclaré, tout en remerciant les troupes vietnamiennes d'avoir libéré le pays.

Entre 1975 et 1979, près de deux millions de Cambodgiens sont morts, victimes du régime de Pol Pot. Le chef des Khmers rouges, un mouvement communiste d'inspiration maoïste, met en place une dictature meurtrière, pour débarrasser la société de l'influence occidentale et de la religion. Pol ¨Pot entend bâtir une société neuve, sans classe. Arrestations, tortures, exécutions se multiplient. Un cinquième de la population est exterminée.

Pol Port est mort en 1998, sans jamais avoir été jugé, au contraire d'autres hauts responsables Khmers rouges, aujourd'hui derrière les barreaux, après avoir été condamnés à la prison à vie.

En novembre dernier, le tribunal international parrainé par l'ONU a pour la première fois reconnu le terme de "génocide", 40 ans après la chute du régime.