EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le n°2 des Khmers rouges est mort

Le n°2 des Khmers rouges est mort
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le n°2 des Khmers rouges est mort : Nuon Chea avait 93 ans. En 2014 il avait été condamné à la perpétuité pour génocide et crimes contre l'humanité. Il est responsable avec Pol Pot de la mort de deux millions de Cambodgiens.

PUBLICITÉ

Le bras droit de Pol Pot est mort à 93 ans. Nuon Chea, était le redouté "frère Numéro deux", l'idéologue des Khmers rouges qui plongea le Cambodge dans l'horreur entre 1975 et 1979. Le régime ultra-maoïste a fait quelque deux millions de morts, et c'est Nuon Chea qui avait mis au point la machine à tuer contre les intellectuels, pour selon lui éliminer les ennemis du peuple, impossibles à rééduquer.

L'homme s'est rendu aux autorités cambodgiennes en 1998, mais aussi étrange que cela puisse paraître,  Nuon Chea a continué à vivre librement dans une petite maison de bois avec sa femme non loin de la frontière thaïlandaise. Jusqu'à son arrestation en 2007. 

Son procès sous l'égide des Nations Unies va durer plusieurs années, et en 2014, à 88 ans, il est condamné à la perpétuité, pour crimes contre l'humanité et génocide. Devant la cour, Nuon Chea n'a jamais reconnu ses responsabilités : il a toujours imputé les crimes à ses subordonnés qualifiés de "traîtres".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Cambodge, 40 ans après les Khmers rouges

Cambodge : les Khmers rouges responsables de génocide

Commémoration du génocide de Srebrenica : la résolution de l'ONU adoptée malgré l'opposition serbe