Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : la classe politique condamne l'agression d'un élu

Allemagne : la classe politique condamne l'agression d'un élu
Tous droits réservés
AfD
Taille du texte Aa Aa

La police criminelle allemande procède à des relevés sur les lieux de l'agression d'un responsable local de l'extrême-droite dans la ville-état de Brême. Frank Magnitz a été violemment tabassé par trois hommes cagoulés lundi en fin d'après midi.

L'AFD a publié une photo de lui, inconscient sur un lit d'hôpital, le visage tuméfié.

Tous les responsables politiques allemands, y compris la chancelière Angela Merkel, ont condamné l'agression. "Nous condamnons fermement ce qui s'est passé à Brême. C'est clairement une tentative de meurtre contre Frank Magnitz et après l'attaque de Doebeln, c'est un autre acte de violence dans un laps de temps très court. C'est la conséquence de l'ostracisme et de la chasse aux sorcières contre l'AFD", a déclaré Alexander Gauland, leader de l'AFD.

Jeudi dernier, la détonation d'un explosif caché dans une poubelle a largement endommagé l'un des bureaux de l'AFD dans la région de Saxe. Deux évènements "politiquement motivée" selon la police.

L'AfD est depuis septembre 2017 le principal parti d'opposition national en Allemagne à la chambre des députés. Il est crédité actuellement d'un peu moins de 15% des intentions de vote.