PUBLICITÉ

Somalie : des frappes américaines tuent au moins 52 shebabs

Somalie : des frappes américaines tuent au moins 52 shebabs
Tous droits réservés 
Par Raphaelle ViventAFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des représailles, après l'attaque samedi matin de combattants shebabs contre une base militaire du sud du pays, qui a causé la mort de huit soldats somaliens.

PUBLICITÉ

Un cratère dans le sol témoigne de l'attaque. L'armée américaine a mené des frappes aériennes dans le sud de la Somalie, contre les islamistes shebabs. 52 combattants sont morts, selon un communiqué du Commandement américain en Afrique.

Selon Hassan Aden Mohamed, officier de l'armée somalienne, le chiffre est supérieur : "Au moins 75 shebabs sont morts après nous avoir attaqué, et bien plus sont blessés. L'armée somalienne et nos partenaires internationaux pourchasseront les combattants shebabs jusqu'à ce que nous triomphions."

Ces frappes aériennes ont été menées en représailles à l'attaque samedi matin de shebabs, contre une base militaire près de la ville portuaire de Kismayo. Un attentat à l'explosif et aux armes lourdes, qui a causé la mort de 8 soldats somaliens.

Chassés de la capitale Mogadiscio en 2011, les shebabs ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Présents également dans d'autres pays de la région, ils ont revendiqué l'attaque mardi d'un complexe hôtelier dans la capitale kényane Nairobi, qui a tué 21 personnes et blessé 28 autres.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attaque au couteau "terroriste" dans une église de Sidney

Un homme suspecté d'être membre actif du groupe Etat islamique arrêté en Italie

Russie : trois personnes arrêtées lors d'une opération antiterroriste au Daghestan