OMS : "L'Europe doit garantir un meilleur accès des migrants aux services de soins"

OMS : "L'Europe doit garantir un meilleur accès des migrants aux services de soins"
Par Euronews avec AFP-AP-REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le pays d'accueil et leur statut, leur accès au système de soin va d'un accès entier à aucun accès.

L'Europe doit garantir un meilleur accès des migrants aux services de soins. Tel est l'appel lancé par l’OMS dans son premier rapport sur la santé des nouveaux arrivants sur le Vieux Continent. Car si ces derniers sont généralement en bonne santé à leur arrivée, explique l’organisation, "ils présentent un risque accru de développer certaines maladies liées à l’évolution de leur mode de vie et aux conditions de pauvreté dans lesquelles ils vivent généralement".

PUBLICITÉ

"Dans la plupart des pays, les migrants illégaux n’ont pas accès aux services de santé. C'est donc un domaine dans lequel nous devons fournir un travail supplémentaire substantiel et convaincre les pays que la meilleure façon de protéger leur propre population, mais aussi les réfugiés est de leur permettre l’accès aux systèmes de soins", explique Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe.

Selon le pays d'accueil et le statut qui est accordé aux migrants, leur prise en charge est inégale. Ainsi, dans des pays comme l'Autriche ou la Turquie, les demandeurs d'asile ont accès aux mêmes soins que la population locale, tandis qu'ils n'ont droit qu'aux soins d'urgence en Allemagne ou en Hongrie par exemple. Le constat est le même en France où, bien souvent, l’accès aux soins pour les migrants relève du parcours du combattant. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des conditions "épouvantables" dans les camps de réfugiés en Grèce

Expulser les migrants économiques de Lampedusa ?

Berlin appelle à une répartition équitable des migrants en Europe