DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Disparition Sala: Maradona espère que l'avion "s'est trompé d'aéroport"

Disparition Sala: Maradona espère que l'avion "s'est trompé d'aéroport"
Taille du texte Aa Aa

Diego Maradona a fait part de sa tristesse mardi soir à propos de la disparition de son compatriote argentine Emiliano Sala en disant espérer que son avion se soit "trompé d'aéroport et qu'on le retrouvera vivant".

"J'espère qu'il (l'avion) s'est trompé d'aéroport et qu'on le retrouvera vivant, c'est tout", a dit la légende du football argentin dans un message audio publié sur le compte Instagram du journaliste Martin Arevalo.

"C'est une malchance terrible. Quand de telles choses arrivent, je pense à tous les voyages que j'ai faits avec tout un tas de gens", a ajouté l'actuel entraîneur des Dorados de Sinaloa, en deuxième division mexicaine.

L'avion de Sala (28 ans), tout juste transféré de Nantes à Cardiff, a disparu dans la nuit de lundi à mardi lors d'un trajet entre ces deux villes, au-dessus de la Manche, près de l'île anglo-normande de Guernesey.

Mardi en fin de journée, les opérations de recherche de l'avion de tourisme dans lequel Sala avait pris place ont été interrompues pour la nuit, a annoncé la police de Guernesey, soulignant que les chances de survie étaient "minces" en cas d'amerrissage.

L'avant-centre, auteur de 12 buts sur la première moitié de saison en Ligue 1 française, venait d'être transféré contre une somme estimée par la presse à 17 millions d'euros, un record pour le club gallois de Cardiff, évoluant en première division anglaise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.