Changement de président au Venezuela ? L'espoir des exilés vénézuéliens

Changement de président au Venezuela ? L'espoir des exilés vénézuéliens
Tous droits réservés REUTERS/Mariana Bazo
Par Euronews avec AFP, Reuters, APTN
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Vénézuéliens seraient entre 2,3 et 4 millions à avoir quitter le pays et choisi l'exil depuis 2014

PUBLICITÉ

En Argentine, au Pérou, au Brésil, au Chili, des manifestations anti-Maduro ont mobilisé des centaines de milliers d'expatriés vénézuéliens. Presque d'une voix, la plupart des nations latino-américaines ont reconnu Juan Guaido comme président par interim du Venezuela ... Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la nouvelle a été accueillie avec joie et soulagement par ces exilés.

De Bogota à Sao Paulo, en passant par Lima et jusqu'à Madrid, le même sentiment d'espoir s'est manifesté :

"Ce n'est pas un président, mais un usurpateur qui est à Miraflores, et le peuple du Venezuela, qui est maintenant très heureux et qui se répand aujourd'hui dans le monde entier, célèbre la fin de la pire tragédie de la démocratie vénézuélienne, le socialisme du XXIe siècle".

"L'usurpateur Maduro doit quitter le pouvoir, parce qu'il l'a assumé de manière illégitime, il a procédé à des élections complètement illégitimes".

"C'est le parfum de la liberté, le parfum de l'espoir. Nous ressentons une grande émotion, honnêtement. Nous sommes heureux qu’au Venezuela, ce que tout le monde, arrive enfin, parce que même si nous vivons ici, notre cœur est là-bas (au Venezuela)."

En août dernier, selon le dernier rapport de l'ONU, près de 2,3 millions de Vénézuéliens avaient choisi l'exode pour fuir la crise économique, sociale et politique de leur pays depuis 2014. Des experts estiment cependant qu'ils sont au moins 4 millions à avoir quitter le pays. Un pays qui compte près de 32 millions d'habitants aujourd'hui. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Venezuela, Nicolas Maduro reçoit le soutien de l'armée

L’UE partagée sur le Venezuela

The Brief from Brussels : la situation au Venezuela suivie de près par l’UE