DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: Castres au pied du mur clermontois

Taille du texte Aa Aa

Castres, champion de France en titre mal en point (8e) et perméable à domicile, reçoit son prédécesseur et actuel leader Clermont avec l'obligation absolue de l'emporter pour croire encore aux barrages, samedi (15h00) en ouverture de la 15e journée de Top 14.

Autre club en danger, Montpellier (9e) jouera gros sur le terrain du Stade Rochelais (3e), invaincu à domicile et qui a une belle occasion d'enfoncer un peu plus un concurrent pour la phase finale.

SAMEDI

(15h00) Castres (8e) - Clermont (1er). "C'est un match décisif pour nous." Pas besoin de mettre la pression aux Castrais: tous savent, à l'image du troisième ligne Anthony Jelonch, qu'une 4e défaite à Pierre-Fabre serait rédhibitoire dans la course aux barrages. "On n'a pas de droit à l'erreur. Il faut enchaîner les victoires car on est à 7 points de la 6e place", souligne le flanker. Le manager Christophe Urios est confiant: "Il y aura besoin d'orgueil contre un gros morceau du Top 14, mais on a les idées claires, on n'a plus que le Top 14 à jouer" après l'élimination en Coupe d'Europe. "On a dépassé, je crois, la période de flou que l'on a traversée" avec trois revers d'affilée dont deux à domicile en décembre, espère Urios. En face, le leader voyage sans ses internationaux européens, retenus par leurs sélections à une semaine du début du Tournoi des six nations, mais "même avec l'absence des internationaux et quelques blessés, Clermont va venir à Castres avec une équipe compétitive", estime le demi de mêlée castrais Ludovic Radosavljevic, ancien de l'ASM.

(17h05) Bordeaux-Bègles (7e) - Agen (13e). Passée la parenthèse du Challenge européen dans lequel elle ne jouait plus rien, l'UBB doit reprendre sa course vers les barrages interrompue par un revers à Pau (40-23). La réception de l'avant-dernier s'y prête mais attention au SUA, vainqueur surprise à Castres (16-13), non affecté par la ponction du XV de France et qui viendra gonflé à bloc pour le derby.

(18h00) Perpignan (14e) - Pau (10e). Cette fois, c'est la bonne? C'est ce qu'espèrent les supporters de l'Usap, toujours dans l'attente d'un premier succès de leur club cette saison. Une 8e défaite de la saison à Aimé-Giral et le retour en Pro D2 sera quasiment inéluctable. Les Béarnais conserveraient en cas de succès un petit espoir de disputer les barrages.

(18h00) La Rochelle (3e) - Montpellier (9e). Le revers à Clermont (44-19) lors de la journée précédente n'a pas affecté les Rochelais, auteurs par ailleurs d'un excellent parcours en Challenge européen, contrairement à Montpellier éliminé de Coupe d'Europe malgré son riche effectif. Le MHR déprime toujours et un 8e revers l'éloignerait encore plus du haut de tableau. Les Rochelais veulent aussi conserver leur invincibilité en championnat malgré l'absence de cinq joueurs, dont quatre avants, retenus par le XV de France (Dany Priso, Pierre Bourgarit, Uini Atonio, Grégory Alldritt, Geoffrey Doumayrou). Le pack héraultais est aussi affaibli par les convocations de Paul Willemse, Yacouba Camara et Louis Picamoles.

(20h45) Lyon (5e) - Racing 92 (6e). Le Racing aimerait bien prendre sa revanche sur le Lou, venu s'imposer à l'Arena à l'aller. Mais l'absence de trois internationaux (Wenceslas Lauret, Fabien Sanconnie, Finn Russell), la nécessité de faire souffler quelques cadres après la qualification en Coupe d'Europe et une infirmerie assez garnie, notamment devant, limitent les ambitions du club des Hauts-de-Seine. Lyon pourrait en profiter.

DIMANCHE

(12h30) Toulouse (2e) - Grenoble (12e). Le Stade aura-t-il le même visage sans ses sept internationaux (Dorian Aldegheri, Julien Marchand, Antoine Dupont, Romain Ntamack, Yoann Huget, Maxime Médard, Thomas Ramos) partis à Marcoussis? Ugo Mola et Régis Sonnes ont suffisamment d'hommes de qualité mais Grenoble, particulièrement accrocheur chez les grosses écuries, va tenter de profiter de cette réorganisation imposée. Si Clermont, leader en continu depuis la 1re journée, s'incline à Castres, Toulouse aura l'occasion de prendre la tête du classement.

(16h50) Toulon (11e) - Stade Français (4e). Toulon, éliminé pour la première fois dès la phase de poules de Coupe d'Europe, n'a plus qu'un mince espoir en championnat, à condition de grignoter tout de suite les 16 points de retard sur le Racing, actuel 6e. Cela passe donc par un succès sur le Stade Français, sans pression au classement (4e) mais secoué par de sérieuses turbulences au sein de son encadrement. Les Parisiens visent une 5e victoire à l'extérieur.

Programme de la 15e journée:

Samedi

(15h00) Castres - Clermont

(17h05) Bordeaux-Bègles - Agen

(18h00) Perpignan - Pau

La Rochelle - Montpellier

(20h45) Lyon - Racing 92

Dimanche

(12h30) Toulouse - Grenoble

(16h50) Toulon - Stade Français

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.