Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Brésil : menace de rupture sur un second barrage

Brésil : menace de rupture sur un second barrage
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Au Brésil un second barrage minier pourrait céder à tout moment dans le même secteur où s'est produit vendredi une catastrophe meurtrière, au sud-est du pays (dans l’État de Minas Gerais).

Signe de l'inquiétude des ingénieurs, une alerte a été lancée dimanche matin dans la petite ville de Brumadinho face au risque de submersion imminente.

Vendredi, en quelques minutes, la vallée a été engloutie par des millions de tonnes de boues minières.

Au moins 37 personnes ont péri et 300 habitants sont toujours portés disparus.

Depuis des années les défenseurs de l'environnement tirent la sonnette d'alarme sur les risques liées à l'exploitation minière. Mais rien ne devrait changer avec le nouveau gouvernement brésilien.

Luiz Jardim Wanderley, universitaire : "Le gouvernement ne donne aucun signe que l'on va aller vers des contrôles plus stricts en terme environnemental et vers davantage de contrôles des compagnies minières. Le gouvernement considère que les entreprises agissent de manière responsable ce qui est exactement le contraire de ce que nous venons d'observer."

En attendant les résultats de l'enquête judiciaire qui vient de s'ouvrir, une chaîne de solidarité s'est mise en place pour distribuer distribuer de l'eau, de la nourriture et des biens de première nécessité aux rescapés.

Les comptes de la société minière ont également été bloqués au titre des réparations qui vont maintenant devoir être chiffrées.

Avec Agences