DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Propos sur Neymar: Laurey renvoyé en commission de discipline

Propos sur Neymar: Laurey renvoyé en commission de discipline
Taille du texte Aa Aa

L'entraîneur de Strasbourg Thierry Laurey et son joueur Anthony Gonçalves ont été renvoyés devant la commission de discipline de la Fédération (FFF) après leurs propos sur la star du PSG Neymar, à la demande du Conseil national de l'éthique (CNE) mercredi.

La FFF n'a pas précisé la date de la commission de discipline concernée.

Le 23 janvier, après la défaite des Alsaciens (2-0) en 16e de finale de Coupe de France marquée par la sortie sur blessure de Neymar, Thierry Laurey s'était emporté contre le Brésilien et ses "chambrages" sur le terrain.

"Assumer quelquefois, c'est prendre quelques coups. Je comprends que mes joueurs en aient marre de voir des joueurs qui cherchent à les chambrer, à les narguer. Il a le droit aussi à un moment donné de se faire attraper. Ce n'est pas interdit", avait dit le technicien strasbourgeois.

"S'il fait ça contre Manchester, il va se faire soulever", avait-il ajouté en conférence de presse.

"Neymar, c'est son style, mais quand tu veux jouer comme ça, ne viens pas te plaindre si tu prends des coups derrière. C'est un grand joueur, je le respecte (...) Il peut s'amuser, mais qu'il ne vienne pas chouiner après", avait dit pour sa part Gonçalves sur Eurosport.

Depuis, Laurey s'était justifié devant la presse: "Quand j'ai répondu à une question très bien orientée d'une journaliste, je ne savais pas que Neymar était blessé et qu'il était parti faire des examens".

Le PSG a annoncé mercredi une indisponibilité de dix semaines pour Neymar, blessé au pied droit et forfait pour une quinzaine de matches dont le 8e de finale de Ligue des champions contre Manchester United.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.