DERNIERE MINUTE

Sea-Watch 3 : la fin du périple avec l'accostage à Catane

Sea-Watch 3 : la fin du périple avec l'accostage à Catane
Taille du texte Aa Aa

Après 13 jours en mer, le Sea-Watch 3 a fini par toucher terre à Catane, dans l'est de la Sicile, escorté par les gardes-côtes italiens. Le navire humanitaire, qui avait secouru 47 migrants au large de la Libye le 19 janvier, a reçu pour instruction de jeter l'encre dans ce port. Une autorisation consentie par l'Italie après qu'elle a négocié avec six autres pays européens - dont la France - la répartition de ces migrants.

Les adultes devaient être conduits dans un centre d'identification et de premier accueil. Les 13 mineurs seront, eux, dans un premier temps pris en charge par des tuteurs.

En apprenant la nouvelle à bord, les migrants avaient laissé éclater leur joie, l'un d'eux disant sa gratitude envers l'ONG allemande.

" Nous ne pouvons que les remercier pour ce qu'ils ont fait, a confié ce Sénégalais. Des gens courageux de fournir plus d'efforts parce que les personnes qui viennent ici sont des personnes démunies. Et c'est des personnes qui ont risqué leurs vies, qui ont fait de la prison, qui sont passées par toutes sortes de tortures avant d'arriver là. "

Pour autant, Sea-watch se prépare désormais à une bataille judiciaire et a lancé un appel aux dons pour payer ses frais de justice, le gouvernement italien souhaitant qu'une enquête soit ouverte sur les activités de l'équipage.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.