DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord entre sept pays européens, les migrants du Sea-Watch vont pouvoir débarquer

Accord entre sept pays européens, les migrants du Sea-Watch vont pouvoir débarquer
Tous droits réservés
REUTERS/Guglielmo Mangiapane/File Photo
Taille du texte Aa Aa

Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a annoncé mercredi qu'un accord de répartition avec six autres pays européens allait permettre de faire débarquer en Italie "dans les prochaines heures" les 47 migrants bloqués depuis 12 jours sur le Sea-Watch 3.

"Le Luxembourg est venu se rajouter à la liste des pays amis qui ont répondu à notre invitation (de prendre des migrants, ndlr). Maintenant nous sommes sept pays. Dans les prochaines heures, les opérations de débarquements vont commencer", a déclaré M. Conte devant la presse à Milan (nord).

Le même jour, une commission du Sénat s'est réunie pour débattre d'une éventuelle levée de l'immunité parlementaire de Matteo Salvini.

La justice réclame le renvoi du ministre de l'intérieur devant un tribunal pour abus de pouvoir et enlèvement dans l'affaire du Diciotti, un navire des garde-côtes italiens bloqué en mer pendant une semaine, au mois d'août, avec près de 150 migrants à bord.

Depuis l'an dernier, le gouvernement populiste italien a fermé les ports du pays aux navires qui portent secours aux migrants en Méditerranée.