DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Macédoine du Nord aux portes de l'Otan

La Macédoine du Nord aux portes de l'Otan
Taille du texte Aa Aa

Le processus d'adhésion à l'Otan de la Macédoine du nord est engagé, après la signature de chacune des parties ce mercredi à Bruxelles, au siège de l'alliance politico-militaire. L'accord trouvé avec la Grèce sur le nom de l'ancienne république yougoslave permet à Skopje de devenir le 30ème membre de l'Otan.

"L'histoire ne se produit pas toute seule, vous devez la faire. Je voudrais rendre hommage aux qualités de dirigeants des Premiers ministres Zaev et Tsipras, a déclaré Nikola Dimitrov, ministres des Affaires étrangères macédonien. Ça aurait été plus facile de ne pas le faire, mais ce qu'ils ont osé faire a été de placer l'intérêt politique dans le bénéfice des deux peuples, des deux pays, de toute la région, et de l'Otan en tant que famille et alliance."

Un processus d'adhésion dont s'est aussi réjoui Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'Otan : "Je veux féliciter Skopie et Athènes pour leur engagement et leur courage dans l'accord sur le nouveau nom. Nous pouvons maintenant regarder vers le futur. Votre adhésion apportera plus de stabilité dans les Balkans. C'est bon pour la région et pour la sécurité en Europe."

Stoltenberg qui regrette la position de la Russie. Pour Moscou, l'adhésion de pays balkaniques à l'alliance ne peut que menacer la sécurité dans la région.

"La Russie tente de s'immiscer dans les processus politiques de pays souverains, accuse-t-il. Je pense que c'est mal. L'Otan respecte les décisions des pays souverains indépendants, qu'ils veuillent ou non adhérer à l'Otan. Nous respectons les choix des pays souverains, qu'ils souhaitent ou non adhérer à l'Otan. Ce sont des décisions souveraines et, bien sûr, la Russie devrait respecter ces décisions, même lorsqu'elles décident d'adhérer à l'Otan."

Maintenant que les ambassadeurs des 29 membres de l'alliance ont signé, l'adhésion sera entérinée par la ratification du protocole. Celle-ci devrait intervenir en décembre à Londres.