DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Toyota prolonge d'une saison en Championnat du monde d'endurance

Toyota prolonge d'une saison en Championnat du monde d'endurance
Taille du texte Aa Aa

Le constructeur japonais Toyota a annoncé jeudi la prolongation pour la saison 2019-2020 de son programme en LPM1, la catégorie reine du Championnat du monde d'endurance (WEC), dont le point d'orgue sera les 24 Heures du Mans les 13 et 14 juin 2020.

"Toyota Gazoo Racing disputera la saison 2019-2020 du WEC avec (de nouveau) deux modèles de TS050 Hybrid, précise la marque dans un communiqué. Les équipages seront annoncés ultérieurement."

La principale interrogation est de savoir si l'Espagnol Fernando Alonso, double champion du monde de F1 et vainqueur des 24 Heures du Mans en juin dernier, prolongera son contrat.

Présent en Championnat du monde d'endurance depuis la saison inaugurale en 2012, Toyota est le dernier constructeur engagé en LMP1 suite aux départs d'Audi et de Porsche pour la Formule E.

Face à des équipes privées moins performantes, la marque a remporté la classique mancelle pour la première fois l'an dernier et roule vers le titre mondial.

La saison 2019-2020 sera la dernière avec l'actuelle réglementation LMP1. À partir de 2020-2021, un nouveau règlement entrera en vigueur pour tenter d'attirer de nouveau les constructeurs. Toyota, qui a participé à son élaboration, ne confirme donc pas pour l'heure si elle y prendra part.

La saison 2019-2020 du WEC s'ouvrira le 1er septembre avec les 4 Heures de Silverstone, après un prologue les 23 et 24 juillet à Barcelone, et se terminera avec les 24 Heures du Mans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.