DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Souleymane Cissokho sacré champion de France des super-welters

Boxe: Souleymane Cissokho sacré champion de France des super-welters
Taille du texte Aa Aa

Souleymane Cissokho, médaillé de bronze olympique aux JO-2016, s'est emparé samedi à Paris de la ceinture de champion de France des super-welters, son premier titre chez les professionnels.

Le capitaine de la "Team Solide" à Rio, âgé de 27 ans, a dominé Romain Garofalo (36 ans, 18 combats, 4 défaites) par K.O. à la 3e reprise. Il s'agit de la 8e victoire en autant de combats pour Cissokho, dont 6 avant la limite.

"On savait que c'était un boxeur généreux, qui avançait, qui rentrait dedans et il fallait travailler au corps, a déclaré Cissokho. Je me suis senti à l'aise physiquement, même si ça faisait 8 mois que je n'avais pas boxé (en raison d'une opération à l'épaule, ndlr). Cela s'est super bien passé."

"C'était une étape. Pour avoir la ceinture mondiale, il fallait passer par cette case-là", a-t-il ajouté.

Cissokho, qui évolue dans la même écurie que le champion olympique des super-lourds Tony Yoka, a également expliqué qu'il souhaitait désormais viser le titre européen mais que le détenteur de la ceinture continentale, l'Espagnol Sergio Garcia (26 ans, invaincu en 29 combats), avait jusqu'à présent refusé de le rencontrer.

"On va essayer de monter un combat pour le mois d'avril", a-t-il lâché sans préciser l'identité de l'adversaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.