DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : les ex-dirigeants catalans devant la justice

Espagne : les ex-dirigeants catalans devant la justice
Taille du texte Aa Aa

C'est un procès historique qui s'ouvre en Espagne ce mardi, celui de pas moins de douze dirigeants catalans accusés de sécession de l'Etat espagnol. C'est la Cour Suprême espagnole qui a compétence dans ce dossier, qui va mobiliser des dizaines d'avocats et être suivi par toute l'Espagne et toute la Catalogne, sans compter des journalistes du monde entier.

Oriol Junqueras, l'ancien vice-président de Catalogne, est au coeur de l'évènement. Contre lui, le parquet réclame 25 ans de prison.

D'ores et déjà, et avant le début de toute audience, les anciens ministres et dirigeants catalans se considèrent comme prisonniers politiques et estiment qu'ils n'auront pas de procès équitable devant la cour suprême. C'est la Cour européenne des Droits de l'Homme qu'ils entendent saisir au final.

Particularité du droit espagnol, tout citoyen ou toute organisation peut endosser le rôle d'accusateur populaire et participer ainsi au procès. Et face aux dirigeants catalans, c'est le parti d'extrême droite Vox qui en a fait la demande. Une belle publicité pour ce jeune parti qui compte bien faire une percée aux élections européennes.

Grand absent du procès, Carles Puigdemont, ex-numéro Un catalan et grand artisan de la déclaration d'auto-indépendance catalane... Un tribunal allemand a en effet refusé de l'extrader.